Les dossiers

L'agenda

Newsletter

S'abonner

Participer

Site FPS

Rédaction

Culture

Avortement

Article mis à jour le 20 mars 2017

Bande-dessinée – Le choix

par Antigone Aristidou publié le 27 décembre 2016

France, 1971. Désirée a 13 ans et est ballottée de foyer en famille d’accueil, car elle ne peut pas vivre dans sa famille d’origine. Dans un foyer pour jeunes filles, sa camarade de chambre lui offre une affiche du M.L.A.C. , sur laquelle un bébé rieur déclare que « c’est quand même plus chouette de vivre quand on est désiré ». Slogan qui lui parle particulièrement, à elle qui ne se sent pas désirée.

En accompagnant son amie aux réunions du M.L.A.C, elle suit de près l’effervescence militante qui anime les femmes et les hommes se battant pour l’avortement libre. Des atrocités des avortements clandestins, aux IVG. sauvages que les militant-es pratiquent dans les hôpitaux, pour faire pression sur le gouvernement, en passant par les retentissants procès qui ont secoué la société française au début des années 70, Désirée entre dans l’adolescence soulevée par les combats, le courage et la solidarité des femmes se battant pour leurs droits. Un combat qui touche toutes les histoires familiales de très près et qui aide Désirée à comprendre la sienne. Pour réussir à aller de l’avant.

Il a fallu une deuxième lecture pour mieux apprécier ce documentaire autobiographique que nous proposent Désirée et Alain Frappier. Pour mieux sentir le rythme subtil du récit où se tisse habilement l’histoire de Désirée, de sa mère, de son entourage, avec celle des combats pour le droit à l’avortement, dans le France des années 70 jusqu’à aujourd’hui. Le dessin, dans un élégant noir et blanc bien contrasté, nous fait voyager dans le cœur de cette enfant mélancolique, en manque d’affection et de stabilité. La situation familiale est évoquée avec pudeur, on ne comprend pas forcément tous les enjeux et c’est tant mieux. Par contre, on sent parfaitement le rôle que les combats de l’époque ont joué, pour Désirée et tant d’autres, dans la construction de son indépendance, de son identité.

« Cette bande dessinée décrit avec sagesse et sensibilité les enjeux de l'avortement et du droit des femmes à disposer librement de leur corps »

Très bien documentée, mêlant un passé pas si lointain, avec des témoignages du présent, où le sujet reste d’actualité, cette bande dessinée décrit avec sagesse et sensibilité les enjeux de l’avortement et du droit des femmes à disposer librement de leur corps. Avec comme fil conducteur une histoire personnelle, ce livre nous emmène battre le pavé avec nos aînées, pour ne pas oublier que le privé est politique – et inversement-et que la solidarité et l’engagement restent des valeurs clés pour la défense de nos droits.

Petite surprise que nous réserve cette oeuvre, sa B.O.L, la Bande Originale du Livre !

©Philippe Guerrieri (soundcloud)
Tags : Critique - BD - contraception - vie affective et sexuelle - Planning Familial - IVG - Féminisme - Politique Partagez
Share on FacebookTweet about this on Twitter