Les dossiers

L'agenda

S'abonner

Participer

Site FPS

Rédaction

Société

Coronavirus : la réponse des organisations de la société civile dans les pays du Sud

par Aurore Schreiber publié le 14 avril 2020 (c) Solsoc

La crise sanitaire mondiale que l’on vit actuellement est probablement sans précédent et constitue un énorme défi pour les systèmes de santé des différents pays touchés en ce qui concerne leur capacité à résister aux chocs. Elle soulève également toute la question de la réponse à la crise sociale qui va durement et durablement toucher une large partie de la population dans le monde, dont principalement les femmes.

À l’heure où nous écrivons cet article, un tiers de la population mondiale est confinée et des ravages sont attendus dans certains pays aux systèmes de santé et de protection sociale précaires. Pour une très large proportion de la population, les dégâts sociaux se font déjà sentir, en particulier pour celles et ceux travaillant dans le secteur informel et se retrouvant soudainement sans aucune source de revenus. Néanmoins, les organisations de la société civile, déjà en première ligne, s’organisent pour être acteurs de prévention et de résilience auprès des populations. Ci-dessous, quelques exemples d’organisations au Sud, parmi les partenaires de l’ONG belge Solsoc, qui ont déjà mis sur pied des mesures concrètes face à la crise.

Sénégal : les mutuelles de santé au service de l’accès aux soins et de la lutte contre l’épidémie de coronavirus

Au Sénégal, Solsoc et ses partenaires locaux appuient des mutuelles de santé communautaires en cherchant à les rendre durables par la structuration, l’équipement, la formation et la professionnalisation des gestionnaires et des cadres. Au Sénégal, 12 mutuelles sont soutenues sur les 43 mutuelles, accompagnées par le réseau Oyofal Paj, qui comptent au total 300.000 membres dans la région de Kaolack. Aujourd’hui, face à l’épidémie du Covid-19, l’extension des mutuelles risque de ralentir sérieusement, mais leur rôle reste crucial, tant pour faire face aux soins que pour la prévention. Leur rôle éducatif leur permet de diffuser largement les règles de confinement et de limitation des contagions.

En République Démocratique du Congo, les radios locales diffusent des messages de prévention

Alors que l’état d’urgence est décrété et que des mesures sont prises pour isoler Kinshasa du reste du pays afin d’éviter la propagation du virus, les organisations partenaires de Solsoc, CRAFOP ONG et la Mutuelle de Santé LONALO ont élaboré et distribué un feuillet expliquant les symptômes, les moyens de prévention ainsi que la conduite à tenir une fois la personne infectée par le coronavirus. Le même message est apporté à la population de Mbandaka par la·le médecin-conseil lors des émissions de sensibilisation pour l’adhésion à la Mutuelle de Santé LONALO à travers les différentes radios locales.

TÉMOIGNAGE : COVID-19 EN RDC, UNE OPINION DE DANNY SINGOMA

En Bolivie, la sensibilisation à l’hygiène et au conditionnement des produits maraichers

Les premiers cas de coronavirus en Bolivie ont amené le Gouvernement à prendre des mesures de prévention radicales, dont le confinement, la fermeture des frontières, mais également l’octroi de bons de 67 € par enfant comme forme de soutien aux familles les plus vulnérables. Soucieuses·eux de mettre en place des mesures préventives, les productrices·teurs et leurs familles, soutenu∙e∙s par les organisations partenaires de Solsoc, ont été formé∙e∙s sur les mesures d’hygiène tant au niveau personnel que pour leurs produits maraîchers (comment les récolter, les emballer et les vendre), sur la fabrication de gel désinfectant et de panneaux informatifs pour sensibiliser la population afin qu’elle prenne conscience de la gravité de la pandémie.

Au Burundi, on réagit avant les premiers cas déclarés

ADISCO, une ONG burundaise appuyée par Solsoc, active notamment dans l’appui aux mutuelles de santé et aux initiatives d’économie sociale et solidaire, n’a pas attendu que la pandémie fasse des ravages dans le pays pour agir. L’organisation a mis en place des mesures d’hygiène et de prévention de ses équipes de première ligne. Elle a aussi communiqué avec les leaders et les membres des organisations soutenues pour qu’elles·ils adoptent des mesures de prévention. Enfin, elles·ils sont prêt·e·s à postposer une série d’activités qui réunissaient leur public en fonction de l’évolution de la situation locale.

La protection sociale doit être universelle !

Face à cette pandémie, il est essentiel de rappeler que c’est la protection sociale qui permettra de limiter l’impact de la crise. C’est elle qui garantit des soins de santé essentiels ainsi qu’une sécurité de revenus. Il est urgent que les politiques se mobilisent en faveur d’une justice sociale. Au côté de ses partenaires en Belgique, la FGTB et Solidaris, Solsoc revendique également le maintien et le renforcement des systèmes de protection sociale, chez nous, comme ailleurs dans le monde !

Aujourd’hui, face à l’épidémie de coronavirus, des actions d’urgence sont primordiales, mais la crise passée, il faudra en tirer des leçons et s’assurer que dans le futur, de telles tornades dévastatrices ne se reproduisent plus. Un regard critique doit être porté sur les politiques à long terme qui doivent garantir à toutes et tous une vie décente !

Solsoc est une organisation non gouvernementale (ONG) de coopération au développement. Avec des organisations du Sud, elle combat l’exclusion et les inégalités en Bolivie, au Burkina Faso, au Burundi, en Colombie, au Maroc, en Palestine, au Sénégal et en République Démocratique du Congo, ainsi qu’en Belgique. Leur objectif commun est de contribuer à la construction d’un monde plus juste et plus démocratique.Plus d'infoFaire un don Tags : Coronavirus - Covid-19 - RDC - Bolivie - Sénégal - Burundi - mutualité - sécurité sociale Partagez