Les dossiers

L'agenda

S'abonner

Participer

Site FPS

Rédaction

Culture

Article mis à jour le 9 octobre 2019

La Ferme, Les Femmes !

par Mathilde Largepret publié le 23 septembre 2019 (c) la Ferme !

Sexiste, le monde de la musique ? Différences de salaire en défaveur des femmes, violences sexuelles et sexistes, plafond de verre dans l’industrie de la musique… Les inégalités entre les femmes et les hommes dans le milieu du 4ème art sont aujourd’hui encore bien visibles, à l’inverse des femmes qui, elles, peinent à être correctement représentées sur la scène musicale.

A Louvain-la-Neuve, la Ferme ! organise pour la première fois « La Ferme, Les Femmes ! », un festival d’un soir 100% féminin !

(c) DR

Des femmes sur scène…mais aussi dans l’ombre

« Parvenir à exister en tant que femme dans un monde encore largement dominé par les artistes et programmateurs masculins n’est, en effet, pas si simple », c’est le constat que posent les organisatrices/eurs de l’événement. A la rédaction de Femmes Plurielles, on ne peut qu’être d’accord : souvenez-vous, nous faisions le tour de la question dans notre dossier « Les femmes dans l’art » et vous présentions des initiatives qui font bouger les lignes. C’est exactement l’ambition de « La Ferme, Les Femmes ! », qui, en plus de proposer un line up 100% féminin, va un pas plus loin : « Nous veillerons à y impliquer autant d’intervenantes que possible à tous les postes : sur scène, bien sûr, mais également à la programmation, la coordination, la régie technique, etc. »

Toutes les infos ici https://laferme.be/agenda/la-ferme-les-femmes

Demandez le programme !

Juicy, Tanaë, Célénasophia, Blanche : découvrez le programme de cette soirée à ne rater sous aucun prétexte. Nous en tout cas, on y sera !

(c) Jehanne Moll

JUICY – Au travers d’une nymphomane enchaînée ou encore d’un militaire torturé, Julie Rens et Sasha Vovk abordent et dénoncent des sujets de société. Leur deuxième EP « CRUMBS » met en lumière 5 personnages fictifs qui sont les narrateurs de leur propre histoire. Le duo n’a pas changé : il garde son ton grinçant, ses textes acidulés, le tout sur des mélodies r’n’b inspirées directement des 90’s.

TANAE – Tanaë est une artiste belge influencée par Lauryn Hill, Portishead et Amy Winehouse mais aussi quelques figures de sa génération comme Jorja Smith, Billie Eilish ou encore Kali Uchis. Avec sa voix soul et ses mélodies pop accrocheuses, la jeune singer-songwriter de 22 ans fait danser sur des rythmes urbains. Une dizaine de festivals plus tard et avec quelques openings en poche (Jess Glynne, Adam Naas, R.O & Konoba, Saule, Typh Barrow), Tanaë s’apprête à dévoiler en live les titres de son premier album « Talking To Myself ».

(c) Gilles Dewalque(c) DR

CELENASOPHIA – CELENASOPHIA, né de la fusion de leur deux prénoms, proposent une chanson française réaliste urbaine. Sophia à la guitare électrique, Céléna à l’acoustique. Si l’une ressent une émotion, l’autre la met en musique. Quand l’une bouillonne, l’autre la calme. Quand l’une flanche, l’autre la redresse. Leur magnétisme vient probablement de là : CELENASOPHIA forment un duo puissant, deux soeurs différentes mais qui ne fonctionnent qu’ensemble.

BLANCHE – Blanche, aka Ellie Delvaux, est l’interprète de City Lights , single envoûtant qui l’a propulsée au sommet des charts Européen en 2017 et lui a permis de remporter dans la foulée un European Border Breakers Award, plusieurs disques d’or et de platine, ainsi que de nombreux prix nationaux. Sa voix hors norme, forte et fragile à la fois ; son écriture précoce et ses mélodies convaincantes restent en tête dès la première écoute. Blanche travaille actuellement entre Londres et Bruxelles à la réalisation de son premier album dont la sortie est prévue à l’automne.

InfosRéservez vos placesEvent FacebookSexisme et parité dans la musique Tags : féministe - Festival - musique Partagez