Les dossiers

L'agenda

Newsletter

S'abonner

Participer

Site FPS

Rédaction

Culture

Article mis à jour le 11 juin 2018

Les podcasts féministes à écouter d’urgence

par Keisha Strano publié le 5 juin 2018

Le podcast est devenu un phénomène de société qui répond, au temps des flux des réseaux sociaux et des vidéos buzz, au besoin d’aller plus en profondeur. Il correspond aussi aux usages : on l’écoute dans les transports, en cuisinant, en marchant. Beaucoup de podcasts concernant les femmes sont sortis cette année. Ces espaces de parole ont été créés pour répondre aux autres médias qui ne leur donnent pas (assez) de place. En attendant la sortie imminente du podcast de Femmes Plurielles, focus sur quatre valeurs sûres de cette révolution qui fait du bien.

La poudre, Lauren Bastide

Lauren Bastide, ex rédac chef du magazine ELLE et ancienne chroniqueuse au Grand Journal de Canal +, reçoit dans son podcast féministe et engagé des femmes hors du commun. Activistes, politiques, actrices, cheffes d’entreprise, chanteuses, cinéastes ou encore autrices, la liste n’en finit plus et ce n’est pas pour nous déplaire.
La volonté de donner la parole aux femmes, elle la puise, entre autres, de son expérience télévisée. Elle y prend conscience que le sceau du sexisme y est permanent. Mêmes invitées, les femmes sont coupées quand elles parlent, elles sont soit victimes soit témoins, mais rarement expertes. Sa colère sur ce constat et son nouveau savoir-faire la poussent à créer avec son ami journaliste Julien Neuville « Nouvelles Écoutes », un studio indépendant de podcasts. C’est donc pour palier à la situation du manque de place donnée aux femmes dans les médias et par envie d’écouter ces dernières que nait La Poudre.

Chaque épisode est un entretien intime d’une heure environ, où la journaliste parcourt la vie de l’invitée en la questionnant notamment sur son enfance, son éducation, mais aussi ses envies, ses projets, son actualité, ses convictions et, petite cerise sur le gâteau, sa relation avec son uterus.

Tout comme Nouvelles Écoutes ne se limite pas à La Poudre, Lauren Bastide ne se limite pas aux entretiens. Elle n’hésite pas à proposer d’autres formats dans son émission. Le 8 mars 2018, elle a sorti « La Marche II » un documentaire audio sur les différentes mobilisations de 2017, l’année où surgit le mouvement #MeToo. Elle reprend alors ce qu’elle avait commencé, un an plus tôt, dans La Marche, lorsqu’elle était allée à la rencontre des femmes qui s’opposaient à l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Un bonheur pour les oreilles, un jeudi sur deux.
A écouter ici

Quoi de meuf, Mélanie Wanga & Clémentine Gallot

Il était impensable de parler de podcasts féministes sans citer « Quoi de Meuf ». Produit par Nouvelles Ecoutes et tiré de la newsletter éponyme (si vous n’êtes pas encore abonné-e-s, c’est par ici) QDM vous parlera de pop culture et de féminisme.
Le temps d’une conversation de 45 minutes environ, Mélanie Wanga et Clémentine Gallot décortiquent un sujet par épisode, sous un angle féministe : littérature jeunesse, sorcières 2.0, consentement, body positivity, ou encore santé mentale, pour ne citer qu’eux. Grâce à toutes les références en livres et séries notamment, et ce peu importe la thématique abordée, les deux journalistes #woke (au courant de ce qu’il se passe, engagé-e) vous mettent à la page sur ce qu’il faut savoir, quelle série Netflix mérite votre temps, ou quel ouvrage vaut ce transfert compte épargne -> compte courant.
Pleines d’humour et d’ironie légère, elles font également écho aux questionnements des millenials, sans prise de tête of course.

Un nouvel épisode toutes les 3 semaines.
A écouter ici

Génération xx, Siham Jibril

Ce podcast s’inscrit dans la thématique très en vogue du développement personnel et professionnel. Mais ce que Génération xx célèbre avant tout c’est le girl power. Siham Jibril, la créatrice, voix et hôtesse propose des conversations avec des femmes qui entreprennent. A des âges différents et peu importe le milieu dans lequel elles exercent : associatif, créatif, technologique, culinaire ou peut-être tout cela à la fois, elles ont en commun d’être passionnées, créatives, imparfaites, inspirées et inspirantes. Chaque épisode vous fera entendre la voix, au sens propre comme figuré, de l’une d’entre elles.
Le but premier est de mettre en avant la personnalité des femmes invitées, leurs valeurs et leurs parcours avec authenticité. Pas de recette miracle donc. Ici on n’est abreuvé-e-s ni de messages motivants formatés, ni de modèles à suivre. Cela donne un résultat réaliste, frais et motivant.

A retrouver ici toutes les deux semaines.

Noir sur table, Stéphan

En provenance du Canada, Noir sur table est un podcast afro-féministe. Piloté par Stéphan, une étudiante en communication politique à Montréal, il parle de l’actualité noire et des enjeux qui s’y rattachent. Son but ? Promouvoir un dialogue critique et un mode de pensée transformateur sur les enjeux raciaux. Rien que ça !
Sentant un besoin de s’informer sur des questions raciales, Stéphan pioche dans les sources de la littérature anglo-saxonne dont elle dispose. Ne trouvant pas de réponse, elle comprend alors qu’il y a un manque. « Au Canada, la réalité des femmes noires est très peu ou mal représentée ». De ce constat et inspirée par l’œuvre d’Amandine Gay et son brillant documentaire Ouvrir la voix, nait en Stéphan l’envie de se lancer dans l’aventure du podcast.

"Au Canada, la réalité des femmes noires est très peu ou mal représentée". 

Ce podcast est un reflet de ce que Stéphan est : noire, femme et féministe. De ce qu’elle aime : la politique, la justice, la musique… et pour le reste on vous invite à écouter tout simplement !

Deux jeudis par mois, ici.

Petit bonus pour les anglophones

The Guilty Feminist
Tous les épiodes commencent par « I’m a feminist but… » suivi d’anecdotes à pleurer de rire du style “I detagged myself from a picture at a women’s conference where we were all standing in front of a sign which said “empowered not coward”, because my ankles looked fat” (je me suis détaguée de la photo d’une conférence féministe sur laquelle nous étions à côté du slogan « fortes pas lâches », parce que mes chevilles avaient l’air grosses). La comédienne Deborah Frances-White et ses invitées discutent avec beaucoup d’humour tous les sujets touchant les féminismes du 21e siècle.

2 Dope Queens
Phoebe Robinson et Jessica Williams, deux comédiennes hilarantes enregistrent leur émission en live sur une scène de stand up à Brooklyn. Aidées par des invités tous plus rigolos les uns que les autres, on divague sur des sujet divers et variés tels que le sexe, les questions raciales, l’amour et les cheveux afro ou encore la vie dans la grande pomme.

Not All Women
Programme queer où Callie Rasmussen et Sarah Sahim s’engagent à amplifier les voix des femmes badass, en particulier les femmes trans, les femmes handicapées et les femmes de couleur.

Pour aller plus loin : Parce qu'on écoute jamais trop de podcastsLes couilles sur la table
Les savantes
La disqussion
Un podcast à soi
Tags : podcast - humour - intersectionnalité - cyberfeminisme - Féminisme Partagez