Les dossiers

L'agenda

S'abonner

Participer

Site FPS

Rédaction

Culture

Un documentaire sur les règles gagne un Oscar

par Elise Voillot publié le 25 février 2019

2019 est présentée comme l’année de la diversité aux Oscars. Même si le chemin à parcourir reste encore long (pas de femmes dans la catégorie meilleure réalisation de cette année) force est de constater qu’une (r)évolution est en marche. La consécration du court-métrage documentaire : « les règles de notre liberté », petite pépite de 26 minutes sortie presque anonymement sur Netflix, en est probablement le plus bel exemple.

À Kathikhera, petit village rural d’Inde, difficile d’aborder les menstruations. Ce processus naturel reste un mystère pour les femmes du village qui souvent ne savent ni pourquoi ni comment les règles se produisent. Époux et fils ne sont pas plus informés. Quand l’on demande à de jeunes garçons s’ils connaissent les règles, ils pensent aux règles inculquées à l’école. En voyant les serviettes hygiéniques, certains hommes croient qu’il s’agit de couches pour bébés.

En Inde, près d’une jeune fille sur cinq arrête ses études après la venue de ses premières règles. Les conditions sanitaires et l’accessibilité des serviettes hygiéniques freinent souvent les étudiantes. Les frais exorbitants des protections ne permettent qu’à 15% des femmes d’en utiliser. Par ailleurs, le tabou autour des menstruations est tel que les femmes n’osent pas se rendre dans les boutiques qui en vendent et qui sont très souvent tenues par des hommes. Contraintes de trouver une solution, elles utilisent du papier journal ou de vieux morceaux de tissus comme protection. Elles les enterrent ensuite discrètement dans un terrain vague avoisinant.

Un documentaire pour lever les tabous

« Les règles de notre liberté » raconte l’histoire de ces femmes qui voient leur quotidien basculer lorsqu’une machine pour réaliser des serviettes biologiques à moindre coût arrive dans leur village.

Le projet ( la réalisation du documentaire ainsi que l’importation de la machine) a pu voir le jour grâce au soutien de l’organisation « Pad Project ». Mélissa Berton, enseignante à Los Angeles a ainsi levé des fonds avec ses élèves pour lutter contre cette précarité menstruelle.

Au-delà du simple apport logistique, l’arrivée de cet appareil est une forme d’émancipation pour ces femmes jusqu’alors fortement dépendantes de leurs maris. En revendant les surplus de leurs serviettes « Fly » (vol en anglais, car elles permettent aux femmes de voler de leurs propres ailes),  elles apportent un revenu au foyer et gagnent ainsi le respect de leurs proches. Lorsqu’elles démarchent de nombreuses jeunes filles dans les villages avoisinants pour vendre leurs produits, elles abordent sans tabous les menstruations. Même les hommes finissent par élaborer des protections hygiéniques pour leur compagne.

Si la thématique des règles reste au cœur du film, celui-ci porte un regard particulièrement intéressant sur le patriarcat en Inde. Un documentaire à voir !

Tags : Règles Partagez